STÉPHANE SOMMER & CLAUDE DELIEUTRAZ - La Mansarde de Veyrier

Aller au contenu

Menu principal

STÉPHANE SOMMER & CLAUDE DELIEUTRAZ

EXPOS > EXPOS 2016

Stéphane Sommer
(Paysages)

Né en Valais en 1962, Stéphane Sommer poursuit à Genève des études en histoire de l’art. Depuis 2005, il est installé à la Chaux-de-Fonds où il pratique la peinture à mi-temps.
Stéphane Sommer travaille à l’huile, à la gouache et à l’aquarelle. C’est cette dernière technique qui sera surtout représentée à la Mansarde. Il s’agit de paysages, d’objets peints sur le vif pour la plupart où l’intention n’est pas tant de décrire que de traduire ; dire, l’espace d’une feuille, et avec le langage de la peinture et du peintre, l’impression première d’un petit morceau du monde. Il espère ainsi que sa joie au point de départ suscite au point d’arrivée celle du visiteur, et que cela favorise un regard poétique.


 
 

Les Ex-Sprays à Delieutr'
(Sculptures polychromes en mousse de polyuréthane isolante)

Delieutr' en toutes lettres, c'est Claude Delieutraz, un Veyrite d'origine.
Le mystère plane par contre sur la naissance des ex-sprays.
Etrangement ils ne sont pas faits exprès. En tout cas pas par lui.
Ces drôles de créatures sont-elles des générations spontanées ?
Sont-elles le fruit des amours de lutins lutinant sur
la mousse dans les bas-fonds des aérosols ?
L'explication technique communément avancée fait la part belle au hasard :
la dernière goutte de mousse qui reste collée sur la canule du spray
gonfle lentement et se fige en des formes aussi imprévisibles qu'incontrôlables.
Il arrive que le destin donne à ces rejetons un air humain.
Alors Delieutr' leur bricole une identité à coups d'Opinel, de mastic et de pinceau.
Il fonctionne à la fois comme sage-femme, employé d'état-civil et
surtout chirurgien esthétique. On a en effet la mine en stalactite et
le moral qui dégouline quand on naît d'une larme.


 
Retourner au contenu | Retourner au menu